Visualiser la version en ligne

 

logo CPias

En Bref

La lettre d'information du CPias ARA

 

n° 4, octobre 2019

Prévalence du risque infectieux en établissements de santé

Le CPias ARA a réalisé 2 infographies pour illustrer les résultats régionaux de l'enquête nationale de prévalence des infections associées aux soins (IAS) et des traitements antibiotiques (ATB) réalisée en 2017 sur un échantillon de 49 établissements de santé en Auvergne-Rhône-Alpes.
[Infographie IAS / ARA] [Infographie ATB / ARA]
Les résultats complets sont disponibles sur le site de Santé publique France [Données France] [Données Régions].

Se vacciner, c'est protéger

Chaque soignant vacciné c’est sans aucun doute une ou plusieurs grippes évitées dans votre établissement et si vous atteignez une couverture vaccinale au-delà de 35% alors le virus influenzae passera son chemin sans faire de victime.
Pour mener à bien votre campagne de vaccination le CPias ARA comme chaque année met à votre disposition de multiples outils : affiches, argumentaires et bien d’autre moyens. [Pour en savoir plus]

Des précautions à prendre face au Candida auris

Le Haut conseil de santé publique vient de publier des [recommandations] pour la prise en charge de patient infecté ou colonisé par Candida auris : une levure émergente à l’origine d’infections fongiques associées aux soins à caractère épidémique, difficile à identifier au laboratoire, et se caractérisant par une sensibilité diminuée aux antifongiques.
Tout cas suspecté ou confirmé doit faire l’objet d’un signalement et les souches sont à envoyer au CNR Mycoses Invasives et des Antifungiques.

Surveiller l'antibiorésistance en soins de ville ou en EHPAD

Depuis 2004, MedQual a développé un suivi des résistances bactériennes en ville et en EHPAD pour les bactéries les plus fréquemment isolées. Depuis 2018, l'outil en ligne MEDQual-ville a été repris dans le cadre de la mission nationale [PRIMO]. Pour participer, les laboratoires de biologie médicale (LBM) s'inscrivent directement à [MedQual-Ville], concernant leurs analyses liée à des soins de ville ou à un/des Ehpad non adossé(s) à un établissement de santé. Pour rappel, les Ehpad adossés à un établissement de santé passent par lui pour la surveillance via l'outil [ConsoRes] de la mission [SPARES].

Excreta : lancez l'alerte … également en EMS !

Une bonne gestion des excreta contribue à la prévention de la transmission croisée des infections. Vous êtes hygiéniste intervenant dans un établissement médico-social (EOH/EMH) et vous souhaitez réaliser un état des lieux de l'élimination des excreta, en présence ou non d’un laveur désinfecteur de bassins dans votre structure ?
Utilisez notre démarche à la fois simple, pédagogique et ludique [Excreta : lancez l'alerte !]

Des BHRe … au bon usage des antibiotiques !

L’évolution du nombre de cas de BHRe signalés est inquiétante [Info CPias Ara]. Un très grand nombre de ces porteurs n’ont jamais séjourné en zone d’endémie. Ces données témoignent du formidable potentiel de dissémination de ces bactéries. Nous devons tous réaliser que chaque patient sous antibiotique est la cible idéale pour accueillir une BHRe et toute autre BMR. Préservons les antibiotiques et veillons à ce que chaque antibiothérapie réponde aux critères de bon usage.
La semaine de la sécurité des patients est une occasion pour impulser des actions durables pour le bon usage des antibiotiques : référents antibiotique et praticiens en hygiène, diffusez ces messages. [OMS].

Partage sécurisé de l'information BHRe aux professionnels de santé

Sous l'égide de l'ARS, le Système d’Information Santé en Auvergne-Rhône-Alpes (SARA), issu du regroupement des anciens services SISRA et SIMPA, propose depuis mai 2016 une application sécurisée de déclaration en ligne des BHRe partagée par les professionnels de santé de la région. Avec l’accord du patient, ce service BHRe diffuse alors l'information aux professionnels de santé concernés intervenus dans les 30 jours précédant la déclaration et au cours des 12 mois suivants. Un modèle-type de déclaration de patient porteur de BHRe est utilisé à cet effet.
Vous pouvez par ailleurs télécharger ce [modèle de déclaration] sur le site du CPias ARA (Rubrique Signalement / Conduite à tenir / EPC).

Ensemble, diffusons la juste information

4 affiches, 4 mini-films et une compil, 1 seul objectif : rétablir la confiance des professionnels vis-à-vis de la composition et de l’efficacité des SHA
[Téléchargez]  

Actualités bibliographiques

Réglementation
Sonde endocavitaire [Note du 19 juillet 2019] • Système de santé [Loi du 24 jullet 2019] • Vaccination [Décret du 5 juillet 2019] • BHRe [Instruction du 9 avril 2019]

Recommandations
Ministère [FAQ Endoscopie] • Santé publique France [Rapport ENP 2017]• HCSP [Tuberculose] • SF2H [Cathéterisme]
Canada [Virus hématogène] • CDC [Rougeole]

Autre documentation
CPias NA [Infection urinaire] • CPias IdF [SHA]

Agenda

Prévention du risque infectieux en EMS
21-22 novembre, Lyon, Programme formation


Inscrivez-vous !

Mise en place d’une politique de bon usage des anti-infectieuxs
5 décembre, Clermont-Ferrand, Programme formation

Inscrivez-vous !

Chirurgie ambulatoire/classique. Deux parcours patient : même risque infectieux ? 12-13 décembre, Lyon, Programme formation
Nouveau

Inscrivez-vous !

 

Centre d'appui pour la prévention des infections associées aux soins Auvergne-Rhône-Alpes
Contact : cpias-ara@chu-lyon.fr - - - - - - Cliquez ici pour vous désabonner